articlesSaison 2019 !

L'atelier théâtre viens de suivre son premier cours avec Gwenola Lefeuvre...

 Prochaines SEANCES Lundi 15 Oct 20h30 à l'orangerie !

La troupe quand à elle à commencé les répètes...??

                                                                

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Whaou....5 jours aux vieilles charrues !

la mascotte

ette année le thème des vieilles charrues était les cowboys et les indiens. L'arrache Rire a donc amené sa cavalerie histoire de contribuer à l'élaboration du 19ème épisode de ce  western oh combien réputé.



Voici donc un résumé de ce petit feuilleton suivi chaque année par de nombreux spectateurs. Il est censé évoluer en fonction des photos que je recevrais...


Après une communication par signaux de fumée, la cavalerie quitte Messac et arrive le mercredi en fin d'après midi sur le site. Elle y découvre un paysage presque désertique, quelques tentes vides, pas une trace de Bison, pas un charognard dans le ciel, même pas une poussière dégagée par le galop d'un cheval (mais ça c'est normal, il pleut...) et surtout pas un son d'harmonica. C'est louche, un tel calme, ce n'est pas ce qui avait été annoncé à la télé !

 

 

Le siteLes premiers missionnaires, après s'être fait marquer le poignet au fer jaune,  pénètrent quand même sur les lieux pour une première évaluation de la soit disant lourde tâche qui va leur revenir.

Sans connaître exactement ce qu'on attend d'eux, il prennent dés le début des points de repère tel que le saloon2 bis et le saloon5.

En effet ils se sont laissé entendre que dans ces lieux il se passait des choses....

Après une réunion tactique, chacun prend connaissance des taches à accomplir.

Franchement ça n'a pas l'air si compliqué qu'on le laisse entendre. Comme le montre la photo ci-jointe, le site est vide, par contre il n'y a pas beaucoup d'herbe à brouter.

Drôle d'allure pour un shérif, mais attention cet homme là à un Talkie Walkie!

sherif

 

 

 

Shérif:

 

Missionaire:

Le jeudi matin aux aurores, le rendez-vous est donné sur la plateforme logistique. La cavalerie arrive au trot, mais sans clairon ni trompette. Il faut dire que le tour de garde à durer jusqu'à 3h du matin pour quelques cow boys. Là les premières cargaisons sont chargées à bras d'homme. De la nourriture toute fraiche dont les températures peuvent aller de 4° à -15°. Ça réveille ! Une tonne de potatoes par-ci, une tonne de frites par-là, pour toi ce sera du Donner Kebab 600kg et pour toi, quelques milliers de chipolatas/Merguez. Tous nos homme mettent le pieds à l'étrier, et le site est fin prêt.

Missionnaire: < Mais c'est pour qui tout ça, on a vu personne shérif?>

sherif:

16h30: un coup de clairon nous préviens de leur arrivée. En effet une horde, très impressionnante commence à s'engouffrer sur le site où les harmonica ont commencé à faire entendre leur timbre.

Mais quelle est donc cette secte mystérieuse qui s'agite au rythme des musiques ?

20h30: shérif:

Missionnaires: < Je crois que nous nous sommes fait volé de la marchandise shérif ! ce n'est pas possible que ce soient les indiens qui ont mangés tout ça!  Les stock sont au plus bas ! >

Shérif:

Cette nouvelle mission accomplie, les indiens étant rassasiés et fin dispo pour assister à la cérémonie du grand chef Muse.

"Dutronc" où j'étais je vis peu à peu les indiens se rassembler entre les deux scènes pour ne faire plus qu'un immense groupe, je vis aussi que notre mission devint tout d'un coup très calme. Nous en profitons donc pour nous mélanger à nos invités et regarder l'entrée du Grand Maître. Incroyable! Deux notes de guitares ont suffit à faire tomber une pluie incessante pendant 1h30, si ce n'est pas de la magie tout ça je vous demande bien ce que c'est ?

A la fin du spectacle les meutes indiennes commencèrent à partir,et nous,  nous commencions à comprendre que ce rituel allait durer quatre jours, que nos épaules allaient travailler à force de porter des cartons, que la fatigue allait peser sur nous petit à petit, que nos pieds allaient s'échauffer, et que des grands maîtres musiciens se succèderont pour tenter de faire cesser la pluie et apporter la lumière du soleil....

voici quelques souvenirs supplémentaires

{morfeo 13}

Et pour voir en plus des photos de du site, cliquez ici

Whaou....5 jours aux vielles charrues !

la mascotte

Cette année le thème des vieilles charrues était les cowboy et les indiens. L'arrache Rire à donc amenée sa cavalerie histoire de contribuer à l'élaboration du 19ème épisode de ce  western oh combien réputé.


Voici donc un résumé de ce petit feuilleton suivi chaque année par de nombreux spectateurs. Il est censé évoluer en fonction des photos que je recevrais...

 

Après une communication par signaux de fumée, la cavalerie quitte Messac et arrive le mercredi en fin d'après midi sur le site. Elle y découvre un paysage presque desertique, quelques tentes vides, pas une trace de Bison, pas un charognard dans le ciel, même pas une poussière dégagée par le gallop d'un cheval (mais ça c'est normal, il pleut...) et surtout pas un son d'harmonica. C'est louche, un tel calme, ce n'est pas ce qui avait été annoncé à la télé !

avant c'est desert

Les premiers missionnaires, après s'être fait marquer le poignet au fer jaune,  pénètrent quand même sur les lieux pour une première évaluation de la soit disant lourde tâche qui va leur revenir.

Sans connaître exactement ce qu'on attend d'eux, il prennent dés le début des points de repère tel que le saloon2 bis et le saloon5.

En effet ils se sont laissé entendre que dans ces lieux il se passait des choses....

Après une réunion tactique, chacun prend connaissance des taches à accomplir.

Franchement ça n'a pas l'air si compliqué qu'on le laisse entendre. Ccomme le montre la photo ci-jointe, le site est vide, par contre il n'y a pas beaucoup d'herbe à brouter.

Drôle d'allure pour un shérif, mais attention cet homme là à un Talkie Walkie!

Loic et thierry

 

Shérif:

 

Missionaire:

 

 

Le jeudi matin aux aurores, le rendez-vous est donné sur la plateforme logistique. La cavalerie arrive au trot, mais sans clairon ni trompette. Il faut dire que le tour de garde à durer jusqu'à 3h du matin pour quelques cow boys. Là les premières cargaisons sont chargées à bras d'homme. De la nourriture toute fraiche dont les temperatures peuvent aller de 4° à -15°. Ca réveille ! Une tonne de potatoes par-ci, une tonne de frites par-là, pour toi ce sera du Donner Kebab 600kg et pour toi, quelques milliers de chipolatas/Merguez. Tous nos homme mettent le pieds à l'étrier, et le site est fin prêt.

Missionaire:

sherif:

16h30: un coup de clairon nous préviens de leur arrivée. En effet une horde, très impressionante commence à s'engouffrer sur le site où les harmonica ont commencé à faire entendre leur timbre.

Mais quelle est donc cette sècte mystérieuse qui s'agite au rythme des musiques ?

20h30: shérif:

Missonnaires:

Shérif:

Cette nouvelle mission accomplie, les indiens étant rassasiés et fin dispo pour assister à la cérémonie du grand chef Muse.

"Dutronc" où j'étais je vis peu à peu les indiens se rassembler entre les deux scènes pour ne faire plus qu'un immense groupe, je vis aussi que notre mission devient tout d'un coup très calme. Nous en profitons donc pour nous mélanger à nos invités et regarder l'entrée du Grand Maître. Incroyable! Deux notes de guitares ont suffit à faire tomber une pluie incéssante pendant 1h30, si ce n'est pas de la magie tout ça je vous demande bien ce que c'est ?

A la fin du spectacle les meuttes indiennes commencèrent à rpartir,et nous,  nous commencions à comprendre que ce rituel allait durer quatre jours, que nos épaules allaient travailler à force de porter des cartons, que la fatigue allait peser sur nous petit à petit, que nos pieds allaient s'échauffer, et que des grands maîtres musiciens se succèderont pour tenter de faire cesser la pluie et apporter la lumière du soleil....

Joomla templates by a4joomla